CCWH RAW Photo Canon Lytro Richard OLIER Polaroid Impossible Project Fuji Instax X X-e2 XT-1 XT-2 X-pro X-T10
Lytro le test

lytro en vue 3-4 

1. Lytro - un peu d'histoire
Annoncé fin 2011, disponible depuis la fin du premier trimestre 2012, le premier appareil photo plénoptique grand public développé par la startup Lytro arbore une fiche technique aussi novatrice que décalée.
Novatrice, car cet appareil photo utilise la technologie des rayons de lumière pour former une image très particulière sur le capteur photo de 11 megarays qui l'équipe.
Ce système a été décrit en 1908 par le français Gabriel Lippmann (prix nobel de Physique mais également inventeur d'une technique de photographie couleur). Il l'a appelé la photographie intégrale.
Des prototypes ont été développés dès le tout début du 20e siècle mais aucun appareil vraiment opérationnel n'a pu voir le jour avant le passage au 21e siècle. Les technologies à mettre en oeuvre n'étant disponible que vers 1990-2000.

Le principe de la technologie plénoptique utilisé par le Lytro est dérivé de toutes ces recherches théoriques.
La startup fondée par Ren Ng, qui a écrit sa thèse sur la technologie de la photographie plénoptique en 2005, a travaillé d'arrache pied depuis 2006 pour développer l'appareil photo Lytro qui est testé aujourd'hui.
Le principe est d'intercaler une multitude de lentilles entre l'objectif et le capteur numérique afin de former des milliers de fractions d'images représentant une zone de l'image mais pris à des angles différents.
Tout le secret est de réussir à recrééer une image exploitable.

Au final: il est possible après la prise de vue de définir le point de netteté quelque soit la partie de l'image sélectionné.
Mieux, il est même possible de changer d'angle de prise de vue !

Cliquez sur cette living picture pour changer la mise au point ou déplacez la souris pour changer la perspective.

Tout ceci en une seule photographie.
Cerise sur le gâteau: La photographie est prise à pleine ouverture car il n'est pas nécessaire de fermer le diaphgrame pour choisir sa profondeur de champs !

Le rêve de tout photographe devient réalité.

2. La fiche technique
Décalé car le boitier arbore une look totalement improbable qui n'a absolument rien à voir avec un appareil photo.
On est en face d'un parallélogramme allongé doté d'un écran tactile, de 2 touches et d'un zoom tactile !

LR-IMG_9079

 LR-IMG_9085

La fiche technique du Lytro 8Go (également disponible en 16Go) est très intéressante:
- Capteur plénoptique de 11 megarays (voir l'article que j'ai écrit sur la signification de ces megarays)
- Zomm 43-342 f:2 constant !
- Vitesse maxi 1/250, heureusement aidé d'un filtre ND qui fait perdre 4 diaph. Donc on travaille, côté exposition à une vitesse équivalente à iso sensibilité de 1/4000 (ouf !)
- Plage de sensibilité: ISO 80 à 3200
- Mémoire interne 8Go ou 16Go (de 350 à 700 photos) non extensible
- Ecran tactile (1,5") pour piloter l'exposition, la zone de mise au point et certaines fonctions manuelles
- Port micro-USB pour recharger l'appareil ou permettre le transfert des images vers un PC ou Mac
- Wifi (mais non activé)
- Bouchon d'objectif magnétique (très très facile à perdre)
- Des dimensions très raisonnables: 41mm x 41mm x 112mm - 214g
- On note l'absence d'une vis pour fixer un pied photo, mais il existe un kit en option à 20$ éliminant cette absence.

Pour mémoire un PC/Mac puissant est nécessaire pour visualiser et travailler ses images dans l'application Lytro desktop.

Avec son look métal coloré et sa partie arrière en caoutchouc, l'appareil a une esthétique plutôt sympathique.
La prise en main, même si elle diffère de tout ce qui est connu est tout à fait correcte.

L'appareil évoluant, il intègre désormais des fonctions qui n'existaient pas lors de son lancement:
- Mode manuel (vitesse, sensibilité)
- Possibilité d'activer ou non le filtre ND qui fait perdre -4 diaph.
- Retardateur
- Choix de la langue (français ou anglais)

LR-IMG_9108
Le modèle testé était équipé du firmware 1.1.1 build 150.

La disponibilité du Lytro est par contre une énorme faiblesse: Il n'est toujours pas disponible en Europe !
On peut le trouver en Suisse chez le distributeur Digitec mais il n'est pas distributeur officiel du produit.
Certains Lytro vendus à prix d'or sont également disponibles sur E-bay.
Seule solution viable: Le commander aux USA avec une carte de crédit américaine et une adresse de livraison américaine.
Autant dire que le Lytro n'est absolument pas commandable par le commun des mortels.
C'est vraiment dommage.
Espérons que la situation évolue. Elle s'est déjà débloquée pour certains pays asiatiques, l'Australie fin 2012.

3. Le tour du propriétaire
Equipé d'un zoom interne, l'appareil ne laisse rien dépasser.
On passe à deux doigts de la tropicalisation / waterproof.
Le zoom se pilote à l'aide la partie crantée et le déclenchement, sans le moindre lag car il n'y a pas de mise au point à gérer, se fait avec le bouton situé juste à l'avant du zoom

LR-IMG_9098

L'écran arrière est de dimension très modeste (moins de 2" de diagonale) et la résolution est très limitée (128x128 pixels)

LR-IMG_9104

La luminosité n'est pas réglage et le pilotage de certaines fonctions avec un doigt s'avère parfois un peu délicat.
La résolution, très faible, est très probablement lié au besoin énorme de calcul pour former une image exploitable. Le processeur interne n'étant sans aucun doute pas l'Intel i7 qui équipe mon PC, il n'était pas raisonnable de calculer une image haute résolution dans un délai acceptable.
Cette faible résolution n'est pas le point noir du Lytro. Par contre, en extérieur, l'écran brillant associé à une luminosité un peu faible et un angle de vision fermé n'aident pas à apprécier correctement la scène photographiée. Mais vu la technologie plénoptique utilisée, soigner le cadrage suffit déjà !

4. Les deux modes de prise de vue et le débrayage en manuel
Le lytro offre deux modes de prise de vue distinct.
Le premier s'appelle Everyday. Il est plus limité (amplitude du zoom), mais il permet de réussir plus facilement une photo plénoptique.
L'appareil déterminant automatiquement, la zone de netteté.
Seul contrôle possible, la mesure d'exposition, d'un clic sur l'écran.
Lytro permet aussi le verrouillage d'exposition en cas de nécessité de recadrer la scène.

Le deuxième s'appelle Creative. Il permet d'utiliser l'amplitude totale du zoom. Seule contrainte, il faut cliquer sur l'écran pour déterminer la zone médiane où doit s'opérer le contrôle de la mise au point.
Ce mode doit être utilisé dès que l'on fait de la macro-photographie ou lorsque les sujets sont très proches (en terme de plan).

En tout cas, le risque de ne arriver à faire une photographie où l'on pourra ajuster la netteté est donc augmenté si l'on ne maitrise pas bien ce mode.

Dans le doute, il vaut mieux privilégier la sécurité et choisir le mode everyday.

On retrouve aussi la possibilité, en glissant un menu caché au bas de l'écran du Lytro de contrôler certains paramètres.

Animation menus Lytro

Contrôle du mode de prise de vue (Everyday et Creative), Capacité de stockage, Niveau de la batterie, retardateur

En déplaçant le menu caché en haut de l'écran du Lytro, on accède aux réglages manuels.
Cet appareil travaillant à pleine ouverture (f:2), on n'a la possibilité d'agir soit sur la sensibilité ou la vitesse

LR-IMG_9105

En détaillant le menu vitesse, on trouve la possibilité de régler la vitesse en agissant sur les deux fleches ou en sélectionnant Auto pour revenir en automatique sur ce réglage.
La vitesse offre un seul réglage différent, en terme d'ergonomie, vis à vis de celui existant dans le menu Iso. La possibilité d'activer ou non le filtre ND si le besoin s'en fait sentir.

LR-IMG_9106

Globalement, les contrôles manuels s'avèrent délicats à utiliser si l'on n'a pas une connaissance théorique en photographie car il faut savoir jongler avec ces paramètres rapidement.
La taille mini de l'écran perturbant parfois la reglage voulu à cause d'un clic malheureux.

Après la prise de vue il est possible de regarder les images réalisées. Le fonctionnement est identique à ce qui existe sur une smartphone ou une tablette.
On fait glisser les images avec son doigt.
En utilisant la molette tactile de zoom, il est possible d'agrandir une image pour l'observer en détail ou faire une mosaique d'image.

LR-IMG_9109

Dernier point, il est possible de faire apparaitre une menu permettant par exemple d'effacer une image ou de la marquer avec étoile comme étant une photo retenue (et dont le développement sera prioritaire dans Lytro Desktop).

LR-IMG_9110

5. Sur le terrain
Comme évoqué à plusieurs reprise, l'écran, un peu difficile à lire en extérieur, empêche parfois d'être sûr d'avoir bien cadré et surtout d'avoir pris en compte l'exposition de la scène photographiée.

L'impossibilité d'agir sur l'exposition / contraste / balance des blancs dans l'application Lytro Desktop nécessite de réussir à 100% sa prise de vue.
Habitués du rattrage en RAW de vos photos, il faudra revoir vos bases photo avec beaucoup de rigueur !

Lytro insiste aussi sur l'importance de réaliser des prises de vue correctement composée avec une vraie succession de plans.
Sinon, on obtient des photos banales.



Seule une bonne pratique du Lytro permettra de détecter ce qui va clocher dès la prise de vue.
Mais si on fait cet effort, on obtient une image qui fonctionne...

Côté qualité d'image, le piqué reste très modeste, donc inutile d'avoir des arrières plan trop riches car ils seront illisibles.
Pour rappel l'appareil fait 11 megaray (11 Mpixels d'après mes estimations) mais il n'arrive pas à dépasser 1080px au final.
Côté gestion du bruit, on a le droit à toutes les dérives qui existent sur les capteurs de compacts numérique (bruit électronique, colorimétrie faussée, saturation en baisse).

lytro_iso 3200
Photo prise à ISO 3200 et développée avec Lytro desktop 2.0.1

Globalement, l'absence d'un capteur grand format se fait sentir dès que l'on parle qualité d'image.
On est ici dans une qualité acceptable mais compensé par la possibilité de jouer avec ses living pictures.

Dernier point, faire une photo au format carré avec de la perspective nécessite un bon travail de composition.

6. Conclusion - Quel usage ?
- Quel usage pour le Lytro ? Définitivement pour faire des Living Pictures que l'on partagera.
Si l'on se limite à utiliser le Lytro comme un super compact numérique qui n'est pas touché par les problèmes de mise au point erroné, on sera forcement déçu par le manque flagrant de piqué.
Si l'on travaille sa composition, cette possibilité inédite de jouer dans les images, on arrivera à donner une vraie valeur à ses photos.
- A qui s'adresse le Lytro ? A des photographes achetant en connaissance de cause. Un peu comme lorsque l'on charge une pellicule Impossible Project dans un Polaroid.
Le grand public n'est pas prêt à accepter toutes les petites contraintes liées au côté prototype du Lytro.
Les versions suivantes, si la technologie arrive à percer, seront moins difficiles à manipuler tout en ayant un résultat qui sera encore meilleur.
- Une bonne nouvelle: Vu le côté décalé du look du Lytro, faire des photos avec celui-ci ne provoque aucune réaction négative car presque personne ne sait à quoi sert ce tube bleu...
- Ce qui doit évoluer:
Mon vrai regret est actuellement la côté limité de l'application Lytro Desktop (voir mon test) qui devrait aider à débrider certaines limitations qui existent sur le Lytro.

7. Liens
- Le site internet de la startup Lytro et sa page Facebook.
- Le manuel utilisateur décrivant le fonctionnement du Lytro est téléchargeable ici (en anglais uniquement)
- Ma galerie de living pictures (CCWH)
- Raytrix le seul autre fabricant d'appareils plénoptiques mais réservé aux professionnels et disponible depuis 2010. Il suffit de rajouter deux zéros de plus au chèque l'on compte faire afin de pouvoir s'en offrir un...

 

 

 Label: Lytrophotobanc d'essai
 
 Name: Bast  Time: 2013-04-05 17:26:36
Bonjour, Pour information, le Lytro est disponible à l'achat (pendant 2 jours seulement) sur le site Qoqa.fr au prix de 399 € TTC (+5 € de frais de port)
 
 Name: richard  Time: 2013-04-05 18:49:00
Merci pour votre commentaire. Offre plutôt intéressante ! Sympa d'avoir partagé !
Synology DiskStation DS107