CCWH RAW Photo Canon Lytro Richard OLIER Polaroid Impossible Project Fuji Instax X X-e2 XT-1 XT-2 X-pro X-T10
Lytro: détail d'une image brute

Avant de passer au test du Lytro proprement dit, un petit détail d'une image brute générée par ce boitier plénoptique.
Les logiciels de rétroingénierie sont Lytro Splitter et Lytro Windows.

Détail_image_plénoptique
Détail de la living picture du polaroid 2000 avec une image pola en arrière plan

Ils permettent de comprendre à quoi ressemble un fichier d'un appareil plénoptique. On note aussi l'impact du bruit sur la qualité individuelle de chaque hexagone représentant une partie de l'image.
Cela confirme l'importance d'utiliser les sensibilités les plus basses afin de préserver des détails et non pas du bruit électronique.
Côté dimensions de fichier, celle-ci est de 3280px par 3280px, c'est à dire pas loin de 11Mpixels. Les 11 Megarays revendiqués par le constructeur ne doivent pas être le fruit du hasard.
Tout ceci pour obtenir un fichier de 1Mpixel..

On peut donc imaginer sans peine le nombre important de pixels nécessaires à la prise de vue pour arriver à une image finale de 8 ou 10 Mpixels.
Les Lytro 2.0 devront passer par des capteurs APS-C ou plein-format s'ils veulent maintenir un niveau de qualité suffisant.

Qu'en pensez vous ?


 

 Label: Lytrophoto
About Me
Richard OLIER: Photographe amateur
-: Collectionneur d'arc-en-ciel mécanique

 

 

 

 

Blog Archives

 

Calendar

 

Search

 

 

Statistics
 Total posts: 231
 Total comments: 322
 Today's visitors: 48
 Total visitors: 461271

 

Synology DiskStation DS107