CCWH RAW Photo Canon Lytro Richard OLIER Polaroid Impossible Project Fuji Instax X X-e2 XT-1 XT-2 X-pro X-T10
Flux de travail noir et blanc avec Lightroom - Le tuto

L'arrivée de la retouche locale et de l'outil dégradé dans la version 2.0 de Lightroom permet de mieux travailler ses noir et blanc. Les outils disponibles dans les versions précédentes tels que le mélangeur de niveaux de gris étaient déjà un progrès par rapport au simple outil courbe que l'on trouve sur de nombreux logiciels de traitement RAW (Capture One, DPP, RawShooter,...).
La logique de l'outil Développement intégré dans Lightroom (LR) veut que l'on commence de haut en bas:

  • Exposition, point noir, récupération, clarté, vibrance
  • Courbes
  • éventuelles retouches au niveau des couleurs
  • accentuation
  • suppression du bruit et des défauts optiques

Cette méthode travail est plutôt efficace avec les images couleurs.
Avec le noir et blanc, je propose un autre solution: celle de commencer de bas en haut au niveau des outils de la palette développement. C'est l'objet de ce tutoriel.

1. Conditions initiales
Juste un petit rappel concernant l'obligation d'une prise de vue "réussie". Une image mal exposée, floue, bref loupée sera quasi impossible à travailler correctement. C'est un évidence mais ce rappel indispensable s'impose.
Connaitre le fonctionnement de base des outils de la palette développement de LR est indispensable. Le cas échéant reportez vous aux nombreux tutoriaux disponibles sur le site utiliser lightroom.

2. Le traitement de base dans LR
Avant de partir dans le bas de la palette de l'outil développement, il faut déjà s'assurer que l'exposition soit correcte et que l'histogramme couvre autant que possible l'ensemble de la surface, donc du point le plus sombre jusqu'au plus clair. Si nécessaire agir sur l'outil exposition pour étaler l'histogramme.

En utilisant l'indicateur de surexposition, cette image peut sembler totalement surexposée dans le ciel. C'est vrai et faux à la fois car avec un boitier comme l'EOS 40D qui capture l'image sur 14bits et qui possède un mode de récupération des hautes lumières qui agit même sur les RAW, l'image n'est en réalitée pas aussi surexposée que ça.
A la prise de vue les zones surexposées (brûlées) ne clignotaient de toute manière pas autant sur l'écran de mon boitier. LR est un brin plus pessimiste que l'avertissement existant sur le 40D.
Pour rééquilibrer l'exposition du ciel, l'outil dégradé est indispensable...

C'est déjà nettement mieux. Un coup d'oeil dans l'histogramme de LR confirme ce que l'on voit !

3. La correction des aberrations chromatiques
Avant de se lancer dans le noir et blanc proprement dit il est indispensable de corriger ces aberrations chromatiques (AC) . Pourquoi ? Lorsque l'on utilisera le mélangeur de niveaux de gris, des franges très claires ou très sombres peuvent apparaitrent à la transition d'objets de l'image et dans de nombreux cas les résultats seront désastreux.


AC non corrigées ! Résultat des franges blanches - Zoom x4


AC corrigées. La transition est plus douce. Zoom x4

4. Le mélangeur des niveaux de gris
Poursuite de la remontée dans la palette d'outils. A partir de là on bascule l'image en noir et blanc.

En utilisant l'outil mélangeur des niveaux de gris on agit sur la luminosité des "couleurs" de l'image. Deux solutions pour y arriver, soit bouger les curseurs couleur par couleur et vérifier où s'effectue la correction et avec quelle amplitude soit en utilisant l'outil de selection sur l'image et en déplaçant la souris.

Si le bruit (grain) venait à augmenter de manière trop importante, il est possible depuis la version 1.4 de LR de réduire ce bruit dans les outils de réduction du bruit. Comme toujours ce réglage devra se faire en observant l'image en rapport 1:1.

5. L'outil courbe
On ajuste ici les tons clairs jusqu'à sombres. Les solutions pour y arriver sont identiques à celles utilisées avec le mélangeur de niveaux de gris (curseur ou sur l'image en déplaçant la souris).

Déplacer si nécessaire les curseurs délimitant les régions pour avoir un reglage plus fin.
Malgré ce reglage la partie basse de l'image semble grise.
C'est là qu'intervient la retouche locale et l'outil dégradé de LR 2.0.

6. La retouche locale
Certaines zones de tons identiques (couleur ou luminosité) peuvent avoir besoin d'être différenciées.
C'est le cas de l'herbe, en bas de l'image...

Tons ajustés grâce à l'outils dégradé. Reste le cas de la cime des arbres un peu sous exposée à cause du dégradé placé dans le ciel.

Retouche locale dans les arbres effectuées.

7. Derniers ajustements
Reste à ajuster finement l'exposition, la clarté, le point noir, voir l'outil récupération

 

Dernier reglage: l'accentuation.

8. Au final
L'image de départ (en couleur)

L'image noir et blanc de départ (sans correction) 

Pour finir l'image Noir et Blanc traitée.

Ce n'est peut-être pas LA méthode pour faire du noir et blanc avec LR mais une méthode.
Venez partager ici vos expériences.

 Label: Lightroomphoto
 
 Name: Moretti Cédric  Time: 2009-01-28 15:02:27
Très bon tutorial NB, explication claire tutorial bien séparé par parti Bravo PS : tkt pas je te le piquerai pas
 
 Name: Daniel  Time: 2009-01-28 16:23:33
Merci pour ce tuto. Je vais le flux dans ce sens là !
About Me
Richard OLIER: Photographe amateur
-: Collectionneur d'arc-en-ciel mécanique

 

 

 

 

Blog Archives

 

Calendar

 

Search

 

 

Statistics
 Total posts: 231
 Total comments: 322
 Today's visitors: 45
 Total visitors: 460903

 

Synology DiskStation DS107